Les arbres de Montréal

Arbres de MontréalComme bien d’autres villes dans le monde, la ville de Montréal met à la disposition du public certaines de ses données. Toute personne peut les utiliser et particulièrement les développeurs pour concevoir des applications web ou mobiles.

Vous utilisez peut-être déjà de ses applications tierces pour les vélos en libre-service Bixi ou les transports en commun (STM et AMT) ou le stationnement. Un ensemble de données moins connu, mais très intéressant est celui des arbres publics sur le territoire de la Ville.

À ma connaissance, seulement deux applications permettent de consulter ces données :

La base de donnéesArbres publics sur le territoire de la Ville

Elle comprend les arbres sur le domaine public de la ville de Montréal. Elle ne comprend pas les arbres du domaine privé (dans votre cour arrière par exemple) et, c’est vrai, elle n’est pas complète même sur le domaine public. Par exemple, il y a d’immenses trous pour les villes fusionnées en 2002 et des absences, même dans les arrondissements historiques. Dans mon arrondissement de Notre-Dame-de-Grâce par exemple (fusionné à la ville de Montréal en 1910) il manque le beau petit Prunus virginiana « Schubert » sur le terrain devant chez nous, planté il y a quelques années. Il y a aussi les absents des grands parcs de Montréal comme celui du Mont-Royal de la Visitation.

Néanmoins, la base de données compte plus de 244 000 arbres. Pour chacun, il y a des informations sur ses coordonnées (pas toujours d’une précision extraordinaire, mais on peut repérer un arbre assez facilement), sur l’espèce (en latin, français et anglais), sur le diamètre (les données ne sont pas nécessairement récentes ou connues) et sur la date de plantation, si elle est connue.

Malgré ces bémols, la base de données est précieuse et fascinante.

Les arbres de la ville de Montréal

Adressehttp://www.quebio.ca/fr/arbresmtl

Les arbres de la ville de Montréal

Cliquez pour agrandir dans un nouvel onglet

L’application web Les arbres de la ville de Montréal de QuéBio affiche une carte Google Maps en mode satellite ou en mode carte où sont affichés les arbres. Il suffit de se déplacer, de zoomer et de cliquer sur un arbre pour accéder à sa fiche.

L’application permet aussi de filtrer par espèce ou de faire des recherches par nom latin, anglais ou français.

Branché

Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.iekho.branche&hl=fr
iOS : https://itunes.apple.com/ca/app/branche/id564673983?mt=8

Application mobile Android Branché

Cliquez pour agrandir l’Image dans un nouvel onglet

L’application mobile Branché de iekho est proposée pour les téléphones intelligents sous Android et iOS (iPhone et iPad). J’ai testé la version Android. Malheureusement, sur mon Nexus 5, elle plante fréquemment. Dommage.

Quand elle fonctionne, elle est très intéressante à utiliser. Au lancement, elle prend quelques secondes pour localiser votre position puis affiche les arbres répertoriés dans un rayon de 100 mètres de votre position. Pour rafraichir l’affichage, il suffit de cliquer sur l’icône en forme de radar au bas de l’écran. Si le pointeur (en haut à gauche de l’écran) est bleu, la carte suivra vos déplacements. En cliquant dessus l’icône passe au noir et cesse de suivre vos déplacement. Cliquer sur l’icône pour activer ou désactiver le suivi.

On peut marquer ses arbres favoris et en ajouter de nouveaux. Cette opération est particulièrement bien faite et facile à réaliser. L’identification d’un arbre est essentiellement visuelle et, à la dernière étape, pour éviter toute ambiguïté, on a accès aux illustrations de la feuille, de la fleur et du fruit de l’arbre en plus de sa fiche Wikipédia. Difficile de se tromper même quand on est nul en comme moi en botanique.

Pour ne pas perdre ses données personnelles ou y avoir accès à partir de plusieurs appareils, l’application permet de créer un compte gratuit et d’y lier l’application.

Portail Données ouvertes

Je vous invite à visiter le portail Données ouvertes de la ville de Montréal afin de découvrir la multitude des données publiques et surtout, les applications y donnant accès facilement.Portail Données ouvertes

Une réflexion au sujet de « Les arbres de Montréal »

  1. Denis C.

    Merci pour l’info sur l’appli Branché. Et aussi pour l’article sur le belvédère Outremont. En vl’à des sujets qui ne sont pas près d’être brulés par la publicité ou une quelconque trop grande exposition dans les médias.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *